AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Androïdes forerunners

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jack-115
fan majeur
avatar

Messages : 162
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 30
Localisation : Dreams are my reality

MessageSujet: Androïdes forerunners   Ven 3 Juin - 6:56

Les Androïdes Forerunners


Les Androïdes Forerunners sont divisés en deux catégories, les Gardiens et les Protecteurs. Dans les deux cas, ils protègent quelque chose, soit un objet, soit des gènes. Ils sont capables d’apprendre et de s’adapter à leur environnement ou à leur adversaire. Leur capacité d’apprentissage fait en sorte que tous les androïdes sont devenus uniques, que ce soit par leur capacité physique, leur stratégie ou simplement leur apparence. Les Androïdes ne sont pas communs, ils ne sont présents que là où leur présence est requise. Dans bien des cas, s’il y a le Parasite, il n’y a pas d’androïde. Le Parasite déborderait les capacités d’un androïde et ce dernier se ferait détruire. Comme leur production est arrêtée, il existe des protocoles pour éviter la destruction inutile des androïdes. De ce fait, si une menace comme le parasite devient important, l’androïde Gardien verra le protocole adapté s’activer et quittera les lieux de l’infection avec l’artéfact qu’il protège. Ce n’est qu’un exemple de protocole, il en existe plusieurs et chaque androïde en a des adaptés au monde où il est. De plus, l’androïde peut ajouter des protocoles à ceux déjà existants.

Ils sont des machines qui fonctionnent sur une réserve d’énergie renouvelable, de ce fait, ils calculent leurs actes en fonction de l’énergie qu’ils possèdent. Ils renouvellent leurs énergies lorsqu’ils sont en mode veille. Sous ce mode, leur énergie s’accumule jusqu'à la limite qu’ils peuvent accumuler, et ce, à une vitesse variant d’un androïde à l’autre. Leur mode de production de l’énergie varie en fonction de leur évolution. Par exemple, un gardien sur une planète vide de civilisation pourrait utiliser l’énergie solaire pour faire fonctionner ses systèmes en mode veille, ça lui évite d’user inutilement ses propres systèmes et ne nuis pas à ses fonctions, car au moment de changer de mode il tombe sur ses propres réserves énergétiques.

Dans la plupart des cas, l’adaptation n’est pas immédiate, c’est les androïdes qui après une analyse complète décident des modifications à apporter à ses systèmes. Ils ont alors deux possibilités, soit ils utilisent les nano-machines présentes dans son système, soit ils ont l’aide des petits robots réparateur qu’on voit sur les installations. S’ils ont le choix, ils utilisent les petits robots pour effectuer les changements, car ça leur permet d’économiser leur énergie et surtout ça n’affaiblit aucune de leur fonction. Lorsqu’ils doivent d’adaptés seuls, ils visent toujours à réduire au maximum leur dépense d’énergie en s’optimisant, de ce fait ils peuvent reporter une modification ou la faire partiellement. L’utilisation de leur nano-machine pour s’adapter leur demande bien souvent beaucoup plus d’énergie qu’il n’en garde, les changements sont donc progressifs avec la quantité d’énergie qu’il possède.

Par exemple, un protecteur qui aurait vue une de ces plaques d’armures être en partit détruire conclura qu’il doit remplacer la partit manquante au plus vite, mais il sait qu’il ne trouvera pas de matériaux utilisables tels quel pour se faire. Il trouvera donc un matériau qu’il lui demandera le moins d’énergie à modifier et utilisera ces nano-machines pour donnée aux matériaux les attributs qu’il doit avoir pour remplacé la partit d’armure manquante. S’il a une source d’énergie à volonté il opérera se changement rapidement, mais s’il doit conter sur ces propres réserves l’endroit en cours de modification sera un point faible pour l’androïde temps que ça ne sera pas entièrement réparé. L’armure gardera une trace des modifications et des réparations effectuées sur elle.
Dans une partie des cas se son les capacités physiques qui se sont eu modifiées, ces modifications son souvent faite par les nano-machines a l’intérieure de l’armure. Leur modification limite, le temps que durera la modification, les capacités de l’androïde. Le recours au petit robot réparateur les oblige à exposer leur circuit interne pour pouvoir changer leur capacité, ce qui les rend vulnérable. Ils ne le font donc que s’ils sont surs de pouvoir terminer la modification dans un temps court et dans un endroit sans danger.


Apparence

Comme chaque androïde à évoluer avec le temps et que leur apparence physique a aussi évolué pour s’adapter, je ne décrirais que les modèles de base des androïdes à leur création. À leur création, leurs mains comptaient deux pouces opposés ainsi que trois doigts sur le devant de la main et un dernier doigt dans la paume qui lui est dotée d’une griffe aussi tranchante qu’une lame. Leurs jambes sont puissantes et faites pour s’adapter au différent terrain, ils ont la capacité d’ajuster la puissance de leur saut à la hauteur qu’ils souhaitent. Leurs pieds sont munis de 7 orteils disposés de la même façon que sur leurs mains. Leur corps est recouvert par une armure blanche qui disperse l’énergie plasmatique avant de l’absorber, un bouclier à énergie les protège aussi contre les dégâts physiques. Au niveau de leur articulation c’est des filaments croisés qui protègent et permettent leur mouvement, leur bouclier y sont plus résistant, car ces partit son plus fragile aux attaques physiques, mais leur capacité a dispersé l’énergie plasmatique y est plus développée. Une simple dague est plus efficace pour percer se matériaux qu’une lame plasma, mais encore faut-il s’approcher suffisamment prés pour frapper. Ils ont une tête ovale et un cou long et flexible qui leur permet de regarder derrière eux en ne tournant que la tête.


Sens

Ils sont munis de plusieurs senseurs, mais ne les utilisent pas tous en même temps. La majorité sont situés sur leur tête, leurs ouïes, leur vue, leur odorat s’y trouve ainsi que des terminaisons thermosensible. Un système d’écholocalisation se trouve au centre de leur torse et de leur dos. Leurs ouïes sont munies de filtres qui leur permettent d’entendre clairement qu’une voix à la fois, mais ce, même a très grande distance. Leur vue possédait de base deux modes; la vision normale qui s’ajuste à la lumière ambiante, ce qui leur procure une très bonne vision même lorsque la nuit tombe, ainsi que la vision infrarouge qui fonctionne a l’aide un jet de lumière infrarouge étant capté pour remplacer l’absence de lumière. Leur terminaison thermosensible fait presque le tour complet de leur tête, et offre aux androïdes une vision thermique de leur environnement. Leur odorat leur sert principalement à repérer la présence du parasite dans l’air afin de pouvoir appliquer rapidement les protocoles pour le contrer.

Avec le temps une bibliothèque olfactive s’est développée et leur permet de différencier de nombreuse odeur et de connaitre les dangers associés. Lorsqu’ils utilisent leur odorat, ils émettent une sorte de petit cillement, c’est l’air qui circule dans leur senseur. À cause du bruit que cela fait, ils n’utilisent leur odorat que lorsqu’ils soupçonnent un piège ou un parasite d’être dans leurs environs. Le système d’écholocalisation qui se trouve au centre du torse et du dos est un sonar sophistiqué. Quand l’androïde l’utilise, il reste entièrement immobile, il connait ses propres sons et les filtres pour n’entendre que les sons extérieurs, lorsqu’il a repéré tous les sons l’entourant il utilise son système pour émettre un son à très basse fréquence et écoute son retour. L’écholocalisation est le système de repérage qui demande le moins d’énergie, lorsqu’un androïde est en veille il jumellera son ouïe a son sonar pour être informé de ce qu’il y a de nouveau dans son environnement et ou est-ce que cette nouveauté ce trouve.


Armement

Sur le dessus de leurs avant-bras se trouve des lames à énergie dont ils peuvent faire varier la puissance en fonction de leur réserve d’énergie et de la puissance d’ont ils ont besoin. Ces lames, lorsqu’elles sont à faible intensité passe à travers les matières en les abimant à peine. L'énergie de ces lames interfère avec le système nerveux et cause dans la majorité des cas une crise cardiaque chez les êtres organiques, mais chez les élites qui ont deux cœurs, ça les fait exploser par un trop-plein de pression : le sang arrive aux cœurs, mais n'en repart pas, ce qui fait gonfler ces derniers jusqu’à ce qu'ils éclatent.

Une autre arme se trouve au centre de leur corps. Cette arme est la plus puissante que les androïdes possèdent, mais elle est aussi très dangereuse à l’emploi, et ce, autant pour la cible que pour l’androïde qui l’utilise. Pour utiliser cette arme, l’androïde doit laisser son générateur exposer pour en tirer la puissante de feu dont il a besoin. Le cœur est alors protégé uniquement par le bouclier. Une boulle d’énergie est extraite du cœur, cette boulle est le projectile qu’il utilisera, dépendamment de la puissance voulue, la boulle sera plus ou moins grande et dégagera plus ou moins d’énergie. Son temps de création sera moins long si la Boulle est faible et petite. Elle est formée autour d’un noyau solide, qui guidera le projectile une fois lancé par l’androïde. Ce qui rend cette arme si dangereuse c’est que toute erreur de manipulation cause inévitablement une explosion qui risque de faire à son tour exploser le générateur de l’androïde.

Cette boule d’énergie, de base il la contrôle de sa création à sa destruction via une cellule minuscule qui se situe au centre de la boule lorsqu’elle est formée. Ce centre maintient l’équilibre énergétique de la boule et permet à l’androïde de la diriger à distance. Ce centre se détruit pour faire exploser la boule quand l’androïde qui la conçut le voudra. Par adaptation, les androïdes qui mon juger comme amélioration le verrouillage d’une cible et l’autoguidage jusqu'à celle-ci, peuvent avoir modifié les centres de ces Boulles pour leur donner ces caractéristiques. Un androïde possède de base 5 centres, mais il ne tire rarement plus qu’une ou deux fois à cause de l’énergie que demande la création de chaque boule. De plus, il garde toujours un centre en réserve pour pouvoir en créer des nouveaux. De base il peut en garder jusqu'à 20 avec lui, dans le simple but de ne pas avoir a en recrée d’autre.


Défense

Leur armure blanche disperse l'énergie plasmatique au contact. Une fois dispersée l'énergie plasmatique est reconvertie pour alimenter les systèmes de l'androïde, mais s’il n'utilise pas suffisamment d'énergie pour compensé l'accumulation d'énergie du a un déluge de plasma l'androïde risque de faire une surchauffe et de s'autodétruire. Dépendant où se trouve le point d’impact, l’énergie prend plus ou moins de temps à être transformée en énergie utilisable. L’endroit ou l’armure est molle absorbe et disperse plus rapidement que la ou elle est dure. Le cou et les articulations son donc plus difficile a blessé a l’aide d’arme plasma.

Les androïdes sont aussi munis d’un bouclier énergétique similaire à ceux des sentinelles. Leur principale différence est qu’ils ne bloquent que les coups physiques. Il est inutile contre les armes plasmas sauf au niveau des senseurs ou ils font dévier le plasma de par et autre pour qu’il frappe l’armure et non un capteur. Le bouclier sert à protéger cette armure contre les dégâts physiques, car une fois la surface d'absorption abimée, la dispersion de l’énergie ne se fait pas correctement, ce qui crée des points faibles dans l'armure de l'androïde. Leur bouclier n’est pas constamment activé, cela serait une trop grande dépense énergétique, il se désactive tout seul lorsque l’énergie de l’androïde est trop bas ou qu’aucun danger physique n’est détecté.

L’invisibilité des androïdes est une combinaison de deux techniques qui maximise leur économie d’énergie. Dans un premier temps, les protections externes deviennent aussi translucides que du verre. Ce procédé est possible grâce aux matériaux dont sont faites les armures et leur incroyable adaptabilité. Les partis internes de leur armure utilisent un système semblable à l’invisibilité des covenants, mais en moins énergivore. De plus, les contours de l’invisibilité interne sont adoucis par la translucidité de l’armure externe, il est donc très difficile de repérer un androïde invisible. Par contre comme ils économisent leur énergie au maximum, le degré d’invisibilité s’ajuste à la lumière ambiante, plus il fait clair, moins on verra l’androïde, a l’inverse dans le noir l’invisibilité sera minime.


Les Gardiens

Ils sont les premiers à avoir été construits et avaient pour but de protéger certains artéfacts en cas d’infection par le parasite. Les Gardiens ont pour fonction de protéger un objet contre sa destruction ou son déplacement. Les artéfacts qu’ils protègent ne sont donc pas sans importance, du moins pas au départ. De plus, l’objet protégé est lié au Gardien et ne peut donc pas être perdu par celui-ci, il mettra seulement plus ou moins longtemps à le retrouver. Dans certains cas, le gardien peut être asservi à l’artéfact qu’il protège, l’artéfact est alors un objet intelligent comme une IA. Leur but n’est pas modifiable, même si l’objet de base est entièrement détruit, leur protocole fait en sorte qu’ils garderont l’être qui a causé la destruction de l’artéfact, qu’il soit mort ou vivant. Dépendamment de ce qu’ils auront appris dans leur vie, ils emploieront différentes méthodes pour contenir le destructeur de leur l’artéfact. Par exemple, si le gardien a déjà croisé la technologie du cryotube et qu'il en a compris la fonction et le fonctionnement, il pourrait tenter de l'utiliser.

Les Gardiens ont de bases une apparence d'assassin, car c'est se qu’ils font dans la majorité des cas. Ils sont plus frêles que les Protecteurs, car leur système est optimisé pour la discrétion. Ils possèdent l’armure la plus légère et la moins résistante au dégât physique, mais leurs armures sont les plus flexibles et possèdent le meilleur système de bouclier. Ils se réveillent quand l'objet qu’ils protègent est dérangé ou quand un mouvement est détecté dans la zone qu'il surveille tout dépendra du système choisi pour optimiser leur surveillance en limitant la dépense d’énergie. Comme ils visent l’économie d’énergie au maximum, ils ne passeront a l’acte que si et seulement si l’artéfact est éloigné à distance suffisante du temple. Lorsque cela se produit, ils tenteront dans un premier temps de récupérer l’artéfact sans être remarqués par ceux qui l’ont sorti. Si cette option n’est pas possible, ils élimineront les individus qui les auront vus récupérer l’artéfact.


Les Protecteurs

Guerrier massif taillé pour le combat comme pour la filature, les Protecteurs sont des combattants redoutables. Ils ont été créés après le succès des Gardiens dans leur mission, les Protecteurs protègent des humains portant en eux la séquence ADN bien précise. Cette séquence est une clé permettant d’activer et de déverrouiller certaines structures Forerunner. Quand la société humaine aura atteins un niveau d’évolution suffisant, l’un des protocoles des Protecteurs s’activera pour remplirent le but des Protecteurs.

Ils utilisent leur odorat pour trouver dans l’air une odeur semblable à celle des porteurs de gènes. De base cela suffisait, mais avec l’évolution cette méthode est moins efficace et les protecteurs mettent un temps fou à retrouver un nouveau porteur. Avec l’évolution des technologies, certains protecteurs vont chercher dans les bases de données des services de santé pour trouver plus rapidement les porteurs ou ceux pouvant l’être. Une fois la personne trouvée, le Protecteur prélèvera l’ADN pour savoir si c’est un porteur ou non. Si cela n’est pas le cas, il continue sa recherche. En fait, il y a plus de porteurs que de Protecteur, mais un protecteur ne protège qu’un seul Porteur. Le ratio de porteur doit être d’environ 1 personne sur 10 000 auras dans son ADN la séquence faisant de lui un porteur. Les porteurs sont peu nombreux, car avec le temps certains ont été détruits, ou perdus. Certains peuvent aussi être tombé à court d’énergie, c’est rare, mais ça arrive quand un Protecteur calcule mal son niveau d’énergie. Par exemple, un Porteur lège pendant plusieurs générations la bonne séquence a l’un de ces enfants, le Protecteur les protègera d’un décédant a l’autre, mais s’il ne se repose pas il peut se vidé de son énergie.

Il est préférable de ne jamais rencontrer un Protecteur, car il y a deux raisons pour lesquelles on peut en croiser un, soit le Protecteur vient pour vous éliminer, soit il vient pour vous suivre jusqu’a la fin de votre vie. Ils ne sont donc pas limités à un seul lieu et n'entrent pas en veille à moins que l'être qu’ils gardent ne soit lui-même dans un état semblable. Ils sont équipés d’une armure moins légère que celle des Gardiens, mais plus résistante. Leur armure est aussi construite de façon à optimiser leur résistance au coup et aux chutes. Leur capacité d’évolution a crée deux sous variante de ce groupe, ceux qui son resté fidèles a leur code de base et ceux qui se sont adaptés a l’évolution de leur cible.

Ceux qui ont évolué son nommé les Observateurs, plus discrets que leur homologue de base, se contentant d’observé de loin le porteur de gènes et n’interviennent dans la vie de se dernier que pour lui évité la mort directe. De ce fait, les gens protégés par ce type de Protecteur sont souvent enviés pour leur chance insolente et leur manie de sortir indemne de situation dangereuse. Les personnes observées ne savent pratiquement jamais qu’un Observateur veille sur eux, ils se considèrent simplement très chanceux. Les Observateurs ont développé une méthode de combat aussi assassine que celle des Gardiens. Leur victime ne sait même pas que c’est un androïde qui a causé sa mort. Les médecins légistes concluent à des crises cardiaques et les corps ne portent qu’une légère brulure. Les Observateurs sont des as dans l’art de tuer sans laisser de trace, ce au même type que les Gardiens.

Les Protecteurs qui suivent leur code de base son plus connu que leur variante, car leur porteur les connait et interagit avec eux. Ce contact privilégié rend certains Porteurs fou, car seul le Porteur est autorisé à interagir avec le Protecteur, aucune autre personne ne le voit. Cette impossibilité a confirmé la présence du Protecteur fait en sorte que certains Porteurs moins bien équilibrés finissent dans les asiles. Par fois, ils sont sortis de pareil endroit par leur Protecteur quand celui-ci considère l’endroit inadapté pour protéger leur Porteur. Quand cela arrive, le porteur est forcé de vivre en ermite et mène souvent une vie peu enviable. Les Protecteurs pour leur part ne s’intéressent nullement au bien-être du porteur, seulement à sa sécurité et de la pérennité de ces gènes.



EDIT : l'ancienne description des androïdes forerunners a été remplacée par la nouvelle version ci-dessus qui est tirée de la thèse de notre chère Oppay. J'en profite pour porter à l'attention des reclaimers une question relative au forum Halo Univers et qui a été posée par l'auteur de cette thèse : quel impact auront les Protecteurs dans les aventures ?

Je laisse quelques personnes répondre avant de donner mon avis, histoire de n'influencer personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reclaimersstudios.forums-rpg.com
 
Androïdes forerunners
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rumeur] LittleBigPlanet sur la prochaine PSP sous Androïd ?
» Vos applications Android Market / Iphone favoris
» Halo Cryptum, la saga des Forerunner...
» [LCG] Android : NetRunner
» Test Thomson MO5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reclaimers Studios :: Les univers de Reclaimers Studios :: Races et factions-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit